edouard.petit

Publicis nous plonge Dans la peau d’un sans abri (SAMU SOCIAL)

Afin d’y voir plus clair autour de la campagne récente pour le Samu Social, nous sommes allés à la rencontre de Publicis, l’agence qui l’a réalisée.

Rencontre avec Véronique Sels (directrice de création chez Publicis Conseil) et Laurent Berthelot (directeur technique / recherche et développement chez Publicis Net).

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=dHr8G1CMfZA[/youtube]

Retour sur l’opération SAMU SOCIAL ?

Il y a donc quelques semaines, le samu social, par l’intermédiaire de son agence Publicis, a lancé une camapgne de senssibilisation pour la cause des sans abri.

Cette campagne était organisée en deux temps. Le premier sur internet par le biai du site Dans la peau d’un sans abri, dans lequel on peut vivre la vie d’un SDF pendant 24 heures.

L’agence a eu l’idée d’équiper un sans abri de lunette avec une camera intégrée, afin de capter tous les instants de la vie d’un sans abri et de faire découvrir cette face caché au grand public.

Ce qui est pertinent c’est que lorsque nous arrivons sur le site en question, la vidéo se cale à l’heure à laquelle nous sommes et nous pouvons vivre un moment de sa vie en parallèle de la notre.

Deuxième point marquant, au moment ou l’on souhaite quitter le site, il nous indique « désolé, sortir de la rue est beaucoup plus difficile ». On comprend derrière le double message : une fois qu’on est dans la rue, s’en sortir n’est pas facile et surtout que n’importe qui, même nous, peut y être confronté.

Ce site a donc été couplé d’une campagne de print appelée : l’alphaltisation réalisée par Publicis Conseil en collaboration avec le photographe Marc Paeps.
Publics Samu Social

Publics Samu Social

Publics Samu Social

Ces affiches complètes donc le dispositif. En effet, le message est relativement le même que sur le site : « plus on vit dans la rue, moins on a de chance d’en sortir. » mais destiné a une autre cible.

Comment les réseaux sociaux ont été géré dans cette opération ?

C’est assez intéressant ce que nous explique Laurent Berthelot dans cette vidéo, au sujet de l’approche des réseaux sociaux pour cette opération. Cette volonté pour le Samu Social de ne pas faire de la vie d’un SDF, un spectacle, que l’on pourrait facilement partager à ses amis.

Mais aussi, le parti pris de se dire que l’internaute moyen aujourd’hui est éduqué et connait les manipulations pour partager un site avec sa communauté, via Facebook et Twitter.

Sur ces deux points, je partage un tout autre avis. D’abord, je ne pense pas que les réseaux sociaux soit essentiellement un grand cirque ou le partage devient un spectacle. Beaucoup de mouvement sociaux, de révoltes sont partis d’un mouvement de partage et de diffusion communautaire, il suffit seulement de bien choisir sa cible et savoir où la toucher. Je pense notamment au mouvement suite à la vidéo de Neda en Iran.

Pour le deuxième point, je pense que l’internaute est de manière général, fainéant. Croulant sous un flux d’information gigantesque, pour optimiser le taux de diffusion, il est primordiale de lui marcher le travail. Et un bouton de partage (Facebook + Twitter) aurait été le bienvenue.

Mais force est de constater que le site a été vu et a généré des retombés un peu partout sur la toile, donc c’est difficile de critiquer cette mécanique :D

Conclusion

Pour finir, on est face à une belle campagne dans l’ensemble, autant d’un point de vue du message que de la technologie utilisée. On est aussi heureux de voir que l’intégration des campagnes est de plus en plus pertinent, même si une petite URL du site sur le print aurait été une bonne initiative…

—– LES CRÉDITS —–

DANS LA PEAU D’UN SANS-ABRI:
Agence : Publicis Conseil
DC : Veronique Sels
AD: Quentin Schweitzer
CR: Daniel Chandler, Veronique Sels
Recherche et Développement: Laurent Berthelot

ASPHALTISATION :
Agence : Publicis Conseil, Paris
Chief Creative Officer : Olivier Altmann
Creative Director / Copywriter : Véronique Sels
Head of art : Frédéric Royer
Art Director : Alexandra Offe
Account Supervisor : Jean-Patrick Chiquiar, Emmanuelle Henry, Débora Guarachi
Photographer : Marc Paeps
Art buying : Jean-Luc Chirio
Production : Gael Cheval, Charly Forin @ Elysian Fields
Published : April 2010

—– Interview réalisée en partenariat avec Blogger Agency —–


20 mai 20104 commentaires


edouard.petit

Influence Digitale, les pamplemousses s’y mettent !

Michele Berne FDOC Interview influence digitale

Encore beaucoup trop d’annonceurs se cherchent en matière de communication sur internet, d’implication digitale et de participation dans les réseaux sociaux.

À mon avis, la bonne stratégie à adopter pour une marque est, dans un premier temps : passer le cap, se lancer !

Forcément, il y aura des ratés, mais comme dit le bon vieux proverbe « on ne fait pas d’omelette sans casser des oeufs ».

Le point principal est, tel un sportif qui chute, de ne jamais baisser les bras et de remonter en selle. Les défaites nous apprennent certainement plus que les victoires.

Les risques font partie du métier, ne pas en prendre serait du suicide pour un annonceur, alors intéressez vous au web, vous verrez, quand vous l’aurez dompté il vous le rendra bien ! ;-)

Les pamplemousses de Floride !

Depuis quelques mois maintenant, les pamplemousses de Floride ont mit le pied dans le web.

À travers l’agence Montana &Co, ils ont décidé de mettre en place des pique-niques, durant toute la période de commercialisation des pamplemousses en France.

Nous avons donc vu fleurir des soirées dégustations de pamplemousses un peu partout dans Paris.

Invité à la session n°4 à l’Espace Payot, nous avons posé quelques question à Michèle BERNE, responsable du Florida Department of Citrus (FDOC), annonceur derrière ces opérations.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=FYlc_wUIWb4[/youtube]

En savoir plus :

BLOG : Ilovepamplemousse.com
CONCOURS : http://www.ilovepamplemousse.com/concours
SITE : Pamplemousse de Floride

Notre point de vue :

Les plus :
• Une belle campagne d’image pour un produit qu’on aime (ou que l’on n’aime pas).
• L’expérience vécu autour du produit nous donne une vision beaucoup plus glamour du pamplemousse, souvent dénigré entre les autres fruits sur les étales.
• Le dispositif annexe mis en place (blog + concours) permet de faire vivre l’opération entre chaque événement.

Les moins :
• Un impact sur les consommateurs difficilement mesurable. En effet, même si on peut assez facilement connaitre la visibilité du message, le taux de transformation dans les magasins reste quand à lui, inconnu.
• On regrettera également le côté trop « local » des événements. On aurait aimé voir des petits pique-niques dans toute la France.


12 avril 2010Écris un commentaire


alexisjamet

Musique de pub/ ITV Fabrice Brovelli BETC MUSIC

Florian du blog Mixedtape, vient en renfort donner un petit coup de main à FFB pour une petite chronique « Musique de Pub » …

Fabrice Brovelli BETC MUSIC

Le sujet est tellement vaste qu’on a pensé avec mes acolytes de FFB pour commencer, que l’idéal était de laisser parler quelqu’un qui s’y connait, qui en a fait son métier et qui aime ça surtout.

On s’est assez naturellement tourné vers le « service musique » de l’agence BETC Euro RSCG, à savoir BETC Music, notamment à l’origine des musiques Air France (et du tout récent projet Air France – On Air). Cette entité créée il y a environ 8 ans par Christophe Caurret et Fabrice Brovelli (duo aussi connu sous le nom de KCPK) se charge des identités sonores des campagnes signées BETC.

Et c’est Fabrice Brovelli, TV Producer qui s’est attelé à la tâche de l’interview … interview croisée FFB / Mixedtape !

Fabrice a donc répondu à nos questions et a pu nous éclaircir un peu le monde de la synchro dans les locaux de BETC (plutôt sympas soit dit en passant) et plus généralement sur l’implication marque / musique.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=9ejx8UR6VaU[/youtube]

Un petit merci aussi à Christophe Caurret, Music Supervisor et Emmanuel Minelle, Chargé des projets spéciaux / 360.

Et n’oubliez pas le blog de BETC Music !


5 mars 20108 commentaires


edouard.petit

Interview Philippe Lasne directeur de la communication LG France

Mardi soir, c’était la soirée LG au LG W Café !

philippe-lasne-lg-interview

L’occasion, pour nous d’aller rencontrer Philippe LASNE, le directeur de la communication de LG France et d’en apprendre un peu plus sur une marque qui selon moi à su prendre dans les temps le virage du digital.

Pour ceux qui ne suivent ce que fait LG en influence, petit récap’ !
Déjà, LG c’est un blog qui vie depuis un an : www.lgblog.fr et qui se porte très bien.

Ensuite c’est des soirées de façons régulières, qui permettent de passer du virtuel au réel.

C’est aussi une communauté Facebook d’environ 15 000 personnes et un compte twitter suivit par 1 500 personnes.

Au delà du web, LG c’est également beaucoup d’événement comme avec le mur LG à la défense qui avait fait pas mal parlé de lui.

Voici sans plus attendre l’interview de Philippe Lasne :

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=PM3JYb7iBVE[/youtube]

Un moment très sympa mais surtout enrichissant en compagnie du directeur de la communication de LG France. On a pu confronter nos petites idées à des vraies problématiques d’une marque.

S’il fallait résumer cette entrevu je dirais :
1) les ROI des actions d’influences sont très difficilement mesurables
2) il faut mettre l’expérience consommateur au centre de toutes les problèmatiques
3) les remonter d’informations doivent être prisent au sérieux par les équipes qui conçoivent le produit

Au passage, merci à Benjamin pour l’organisation de l’interview !


22 décembre 2009Écris un commentaire


edouard.petit

L’idée qui tue par Nicolas Bordas

Avis à tous les publicitaires, ou simples amoureux des bonnes idées, Nicolas Bordas (qu’on vous avez déjà par ailleurs présenté par ici), vient de sortir son premier livre.

L'idee_qui_tue2

Ce livre s’intitule L’idée qui tue ! Celui-ci traitent bien évidement de publicité, il était impératif qu’on en parle sur FFB. Mais qui mieux que Nicolas Bordas pouvait nous présenter ce concept d’Idée qui tue ?

Nous avons eu la chance de pouvoir interviewer l’homme en question lors de la soirée de sortie du livre au musée Maillol.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=sQ3MHVHPwx8[/youtube]

Le Livre :

J’ai commencé la lecture de mon exemplaire, ça se lit très bien et les exemples sont à chaque fois pertinent, rien de mieux pour enrichir ma petite culture générale et publicitaire.
N’étant pas critique littéraire (loin de là), je vous laisserez vous faire votre propre opinion sur la question !

Concours !

Sinon, comme vous avez pu le constater dans la vidéo, le livre (dédicacé) est à gagner ! Pour cela, rien de plus simple qu’un Tweet !
Il vous suffit de twitter ça :

#concoursfightforblogiz > Gagnez L’idée qui tue le livre de @nicolasbordas ! http://bit.ly/1PtKhx

Je clôture le concours le 7 novembre, ça vous laisse une semaine pour participer ;)

Si vous n’avez pas le courage d’attendre, sachez qui est déjà disponible à la vente sur Amazon : par ici

Cette interview a été réalisée en collaboration avec Blogger Agency et Cyril.


30 octobre 20096 commentaires


Page 1 à 212